Découverte – MANIFOLD GARDEN

Découverte – MANIFOLD GARDEN


on estime à décembre 2012 le début du
développement de manifold garden le jeu est sorti le 18 octobre 2019 ce qui nous
fait plus de soixante dix mois de développement pour son créateur William Chyr. Un projet colossal pour un jeu vendu comme réinventant la physique et
l’espace. Soutenu par une équipe de seulement une dizaine de talent
le jeu de William Chyr est donc désormais disponible à la fois sur apple arcade et
sur epic games store en attendant une sortie playstation 4 mais manifold garden qu’est ce que c’est ? en 2012 il était encore nommé Relativity c’est un hommage à l’oeuvre du même nom
de M.C Escher dont le jeu s’inspire très ouvertement et de façon évidente ce
que William Chyr ne savait pas à l’époque c’est à quel point son jeu se
transformerait pour devenir ce qui se fait de plus Escher dans l’âme et
Escher, je vous en ai déjà parlé dans une précédente vidéo
c’est un artiste néerlandais du XXème siècle connu pour ses dessins esquisses
et oeuvres murales s’inspirant des mathématiques dans leur
complexité il est l’un des maîtres les plus connus des constructions impossible
il y a déjà eu des puzzle game autour de l’oeuvre de eicher auparavant et surtout
dans le jeu vidéo indépendant echochrome en 2008 chez sony développé
par Jun Fujiki dont on peut noter le succès d estime à sa sortie. The Bridge
de Ty Taylor et Mario Castaneda qui a fait sa petite sensation dans le
monde de l’indépendant en 2013 la même année que Antichamber de Alexander Bruce, qui ré imagine l’oeuvre d’Escher avec davantage de couleurs et de
façon assez épuré. Il y a aussi le grand succès sur smartphones et tablettes
Monument Valley de Ken Wong sorti en 2014
mais il ya surtout Fragments of Euclid de Antoine Zanuttini sorti en 2010 est qui
reste à mon sens le jeu le plus fidèle à l’œuvre de Escher. Assez court, durant environ 40 minutes, Fragments of Euclid est un jeu que
vous devez absolument vous faire si vous aimez le style d’Escher. On peut noter
aussi dans les jeux les plus récents et dans un style assez inattendu le niveau
des Laboratoires Escher du génial fps indépendant DUSK qui joue
parfaitement avec les idées de l’artiste dans un level design de grande qualité Escher reste donc une grande
inspiration pour beaucoup de créateurs et Manifold Garden repousse les limites
de l’exercice hommage en calibrant absolument toutes
ses idées et son gameplay sur le travail d’Escher et ce avec beaucoup de
respect mais aussi de nouvelles idées quant au nouveau nom, Manifold Garden, il
fut choisi suite à la peur de voir le nom Relativity manquer d’originalité.
Manifold et le nom anglais de la notion mathématique de variétés alors on va
éviter de vous parler d’espace euclidien de géométrie différentielle et de
surface usuelles dans cette vidéo mais évidemment c’est tout à fait l’art des
mathématiques qu’Escher appréciait et dont il s’inspirait tant pour ses
oeuvres. Dans Manifold Garden vous êtes plongé à
la première personne dans un monde jonché de construction répétées qui
donne cette sensation magique d’illusions d’optiques. Certains plans
sont magnifiques avec ses architectures nettes mais illogiques qui n’ont de sens que
lorsque l’on tente d’en résoudre les puzzles. Construit au service des énigmes
et labyrinthes proposé pour le joueur les niveau se suivent et ne se ressemblent
jamais. Il est question d’ activer des interrupteurs de porter des blocs et de
les amener sur des stèles ouvrant des portes verrouillées mais aussi et
surtout de changer la gravité du monde en cliquant simplement sur un mur. La
vidéo est alors sur ce point bien plus explicative que mon propos. A tout cela
s’ajoute en plus d’idées de level design assez folles un concept de deux mondes
s’entrechoquant à l’espace négatif étonnant et subjuguant. Plusieurs idées sont proposés au travers des
cinq heures de jeu que propose ce Manifold Garden. Attention cependant
voilà un titre qui propose un voyage hors du commun, qui a un charme fou mais
pose aussi quelques soucis à certaines personnes
on peut aussi sentir étouffé, cloisonné tant le level design nous perd et que
certaines énigmes sont complexes. Manifold Garden nous demande souvent de
penser différemment qu’à l’accoutumée de sortir de sa zone de confort en résulte
des sensations pas toujours magique allant même jusqu’à du motion sickness
ce malaise réel avec maux de tête et plus si affinités pourtant davantage
ressenti avec un casque VR sur la tête. Tout le monde devrait jouer à Manifold
Garden pour son style, son art, ses idées par contre tout le monde n’est pas
obligé de le terminer tant il est dédié à des acharnés du genre et à un type de
public particulier. Le comble étant au final Manifold Garden n’est pas si
difficile que cela posé sur papier en 2d avec une logique de tous les jours, les puzzles de William Chyr et son équipe sont très simples et compréhensibles
mais plongé dans ce monde bouleversant tout nos codes, tout devient bien plus
difficile à appréhender. Manifold Garden est un voyage spectaculaire dans un
monde artistique inspirant et inspiré qui ne laissera personne de marbre
techniquement étonnant construit de façon à ne jamais lasser le joueur, le
jeu de William Chyr et son équipe sort évidemment du lot et se trouve être une
oeuvre singulière, envoûtante à défaut de parler à tous sur la longueur. Le jeu vidéo ne cesse de s’inspirer
directement des arts qui l’ont précédé pour les moderniser leur donner une
profondeur nouvelle leur donner une nouvelle vie en quelque sorte. Manifold
Garden est une oeuvre prouvant si nécessaire que le travail d’Escher en
subjugue beaucoup et qu’il est le terrain parfait d’expérimentations
intéressantes. Nul doute que l’on se souviendra de
Manifold Garden et ce, tout en le voyant amener avec lui ces arts visuels d’un
autre temps, ces codes de gameplay pourtant déjà vus et en même temps ces
nouvelles idées qui en font un titre si particulier. Manifold Garden est un
bagage artistique complet, passeur de culture, comme on aimerait en voir si
souvent. Un jeu de la mémoire et du renouveau qui à défaut d’avoir la
prétention de parler aux plus cultivé.e.s amène cette culture à tout le monde dans
le simple but de la partager. La culture est à toutes et tous et c’est ce genre
d’oeuvre qui permettent à toutes et tous, justement, d’y accéder.

3 thoughts on “Découverte – MANIFOLD GARDEN

  1. Avant que j'oublie. Si le sujet Escher vous intéresse, voici un lien vers un papier passionnant : https://www.chroniquesvideoludiques.com/antichambre-escher-le-continuum-non-euclidien-des-jeux-video/

  2. Vu que j'ai pris Apple Arcade, je vais m'y plonger, reste a voir si il est compatible avec la manette sur Ipad. ^^

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *